CORTEX GARDEN

l'intelligence artificielle se développe à grande vitesse
l'étape suivante sera celle de l'émotion artificielle
CORTEX GARDEN est une tentative poétique pour en expérimenter l'émergence

CORTEX GARDEN expérimente la part machinale qui existe dans la création des émotions chez l'homme

C'est une visite du cerveau vu comme générateur d'émotion

Il ne s’agit pas de reproduire les signes de l’émotion mais bien de faire émerger une decision autonome de la machine , c’est a dire un geste non programmé, en reproduisant le processus de genèse de l'émotion chez le vivant

CORTEX GARDEN se propose de créer un organisme composé de robots industriels ou installations robotique vus comme des individus-organes  
De cet organisme l'espoir est de faire émerger ce qui pourrait être l'émotion artificielle

Dans ces robots industriels au rebut, la fonction d'usage ayant disparu, l'espace d'invention s'en trouve libéré
Il s'agit de déployer ce qui était sous estimé, découvrir ce qui était caché sous la tyrannie de la production
La conservation de leur potentiel opératoire est un élément de base du projet. Le mouvement est un acte de vie. Cette conservation se veut vivante, évolutive et interactive

cortex garden, les individus

LES JUMEAUX

 MOUVEMENT ET NUMÉRIQUE:    Si l'image est couramment associée au numérique, celle ci est évaluée cognitivement à travers le filtre culturel et social du spectateur.
Le mouvement emprunte un schéma neuronal très différent, plus universel. L'animal y réagit aussi